La côte nord de Jersey

Ah la côte nord de Jersey ! C’est pour moi, sans aucun doute, la plus belle, et ma préférée. Le paradis des randonneurs. Mais attention, elle fait pas loin de 26 kilomètres, avec des passages, de moyennement difficiles à très difficiles. Pour la faire en entier en une fois, il faut donc être un très bon randonneur.


Mais comme toujours à Jersey, tout est prévu, et vous pouvez facilement découper en plusieurs tranches, de 2 à 6, c’est d’ailleurs ce que je vous conseille.

C’est la côte la plus sauvage, qui dit sauvage, dit la moins habitée, alors ne faites pas comme moi, pensez à apporter de quoi vous restaurez et vous hydratez.

Elle se compose essentiellement de falaises abruptes, qui vous permettront peut-être, si vous avez la chance de la parcourir à marée basse, de visiter une des nombreuses grottes qui longent la côte, les enfants (et adultes qui ont gardé une âme d’enfant) adoreront s’imaginer pour un temps un pirate, venant y cacher ses trésors.

Cependant, les baies de Bouley et de Grêve de Lecq, sont tout autant magnifiques.

Et que dire de Devil’s hole ! Un vrai coup de cœur. Le trou du diable version anglo-normand, n’a rien avoir avec la version française Vendéenne. Comme toujours avec la côte nord, il vous faudra descendre des marches pour y accéder. Mais avant, vous traverserez un petit renfoncement forestier où le Diable en personne vous souhaitera la bienvenue.

Bien évidemment qui dit descente, dit remonter, mais ne vous inquiétez pas, il y a de nombreux bancs, qui en plus de vous reposer, vous permettrons d’admirer la superbe vue. Vous pourrez également pour vous remettre de vos émotions, faire une halte à l’auberge, du parking, non seulement les propriétaires sont charmants, mais la nourriture est aussi copieuse que généreuse.

Si vous ne pouvez, ou n’aimez pas marcher, ne vous en faites pas, les bus de ville vous conduiront facilement aux deux baies que je vous ai cité, et à devil’s hole. Si vous ne deviez faire qu’une chose sur cette côte, vous aurez bien compris, que c’est cette dernière que je vous recommande.

Le bus touristique, dont je vous parlais dans l’article sur la côte ouest, dans la version tour de l’île complète, passe également par la côte nord, c’est selon moi, une bonne alternative, si vous n’aimez pas marcher. Malheureusement, je n’ai pu l’essayer, même si j’en avais très envie, mais à l’époque où j’y étais la saison, venais tout juste de commencer, et il n’y avait pas assez de monde.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *