Mont Orgueil

Le château médiéval de Mont Orgueil se situe sur la côte est de l’île, dans le joli village de Gorey de Pier, il est facilement accessible, si vous voyagez avec votre propre voiture (on roule à gauche), pour les plus sportifs, des

chemins de randonnées cyclistes et pédestres permettent de s’y rendre. (tous les détails, sur cette randonnée sont disponibles gratuitement, il suffit de m’en faire la demande par mail). Enfin pour tous les autres, vous pouvez vous y rendre grâce au Liberty bus, les bus de ville, un voyage seul vous coûtera 2£, compter 4£ pour un aller retour (prix 2017) , plus malin, si vous restez plusieurs jours, la carte pass Liberty. La semaine, 3 lignes de bus passent par Gorey, le 1, le 1(a) et le 2. Certains ne passent pas le dimanche. Personnellement, je vous conseille le 1, puisque vous n’aurez pas à surveiller votre arrêt, il fait 7/7 jours, St Hélier-Gorey de Pier, et part tous les quarts d’heure.

Avant, ou après votre visite du Mont Orgueil faites, un tour dans le joli village, de pêcheur, de Gorey. De nombreux restaurants et cafés, déploient leur terrasse, autour du port, ce qui vous permet de profiter du soleil. Le bar, hôtel, restaurant sesscale, ( le « s » se situant entre le e et le deuxième s, est à l’envers, désolé, je ne sais pas le faire). Est excellent, et peu coûteux au vu de sa situation géographique. Très prisé des locaux et des touristes, sa terrasse est souvent pleine.

Le Mont Orgueil est âgé de 800 ans, ce château médiéval, à un passé et une histoire des plus chaotique. Il semblerait qu’on se soit servit de fortifications déjà existantes, sans doute datant de la préhistoire pour le construire. Il devait servir de ligne de défense contre les invasions, notamment Française. Le fait qu’il soit entouré d’eau, ne l’a pas protégé autant qu’on le pensait puisque l’île de Jersey fut envahie trois fois, une fois par les Britanniques, une fois par les Français pendant 7 ans, et moment plus sombre, pendant la Seconde Guerre mondiale les Allemands envahir l’île et y restèrent 5 ans.

Il a même failli disparaître à jamais, au XVII e siècle, si le gouverneur, de l’époque, ne s’y était farouchement opposé. Puisqu’au départ, il était prévu, de se servir des pierres du Mont Orgueil, pour construire le Elysabeth Castle, qui se trouve au pied, de Saint-Hélier.

Il servit donc, tour à tour, de prison et de garnison. Les Allemands eux-mêmes s’en emparèrent pendant leur occupation, de l’île, lors de la Seconde Guerre mondiale. N’hésitant pas à le modifier, en créant de nouvelles fortifications, en s’aidant de la structure existante.

Par toute son histoire, le Castle de Mont Orgueil, est un vrai labyrinthe. Ça monte, ça descend dans tous les sens. Lors de votre visite, une carte vous est remise, avec toutes les pièces cachées du château, elles sont essentielles à votre visite. Partez à la chasse aux trésors. Vous ne le regretterez pas. Le plus beau de tous, étant sans aucun doute, la vue exceptionnelle que l’on a en haut du château. Mais avant d’y arriver, il vous faudra gravir, 226 marches. Avant de le gravir, arrêtez-vous un instant sur les étranges pierres gravées, elles vous apprendront les différents noms qu’a porté ce château, qui semble avoir autant de modification que d’appellation.

Prix de la visite 12 £ (en 2017) le Mont Orgueil fait partit du programme 4 visites pour le prix de 3, les passes sont en vente à l’office du tourisme de Saint-Hélier.

Peut-être aimerez-vous aussi : A l’assaut du Mont Orgueil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *